UN NOUVEL ARTICLE ? SOYEZ AVERTIS PAR MAIL !

jeudi 29 octobre 2015

Ferme des 1200 taurillons : pour un grand débat public sur le modèle agricole.


     Le village de Wintershouse s'apprête à accueillir un élevage industriel de 1200 taurillons. Ce projet suscite de nombreuses interrogations.
     Pour les communistes, les éleveurs et les agriculteurs locaux ont un rôle important à jouer pour ce qui est de notre souveraineté alimentaire et de la préservation des territoires non-urbanisés.
     Loin de reprocher à des éleveurs de vouloir gagner leur vie, une rupture avec le modèle agricole productiviste actuel s’impose afin de permettre aux agriculteurs de vivre correctement de leur travail.
     Si en termes d'impact sur l'environnement le projet de la ferme des 1.200 taurillons en cours de validation, n'est pas totalement comparable à celui de la ferme des 1.000 vaches, son modèle résolument productiviste va à l'encontre des valeurs que nous portons.
     Un débat sur le fond avec la population et les agriculteurs est indispensable : Quelles formes d'élevage et d'agriculture voulons-nous ? Comment lutter concrètement contre la soumission des éleveurs et des agriculteurs aux lois de la finance, les conduisant à perdre toute dignité ? Acceptons-nous de cautionner une certaine forme de maltraitance animale pour combler l'apport de protéines nécessaire à notre alimentation ?
     Assurer un développement harmonieux du territoire est essentiel. Aussi, les communistes appellent chacune et chacun de nos concitoyens à réfléchir et à se positionner face à ce projet qui est à appréhender bien entendu en termes de santé publique mais également de développement durable. En l'état actuel, la Fédération du Bas-Rhin du Parti Communiste Français est défavorable à ce projet.

                                                      Fédération du Bas-Rhin du Parti Communiste Français
Le 28 octobre 2015

Communiqué disponible sur le site du PCF67 en cliquant ici.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire