UN NOUVEL ARTICLE ? SOYEZ AVERTIS PAR MAIL !

mardi 30 juin 2015

Ferme usine = village otage

     895 habitants 1200 taurillons, si le projet aboutit, réchauffement  du climat aidant, ça sera la feria permanente à Wintershouse !  Blague à part, les DNA annonçaient le 19/06 dans un article de la rubrique économie le projet de l'extension de l'EARL Schoenfelder de 360 à 1.200 taurillons. La nécessité de s'agrandir étant mise en avant par l'éleveur, il projette de s'associer avec son fils et son neveu pour "sortir trois salaires" (sic). 


     Trois salaires, mais des salaires de quoi et à quel prix ? Les associations de protection de l'environnement n'ont pas tardé à réagir. Alsace Nature et l'Association Héron invitent à signer une pétition (cliquez ici), chacune expliquant avec beaucoup de détails le caractère aberrant de ce projet de ferme usine à mille lieues de l'élevage raisonné et raisonnable. D'anciens candidats de précédentes élections se sont également emparés de l'affaire, chacun chantant son petit couplet de l'indignation électoraliste : "On ne peut pas laisser les (pauvres) habitants de Wintershouse (potentiels électeurs) et des alentours (ratissons large) subir un tel préjudice, et patati et patata !". Rappelons juste pour mémoire que l'industrialisation de l'agriculture et de l'élevage est la conséquence directe du libéralisme que soutiennent autant la Droite, que le Centre, que le Gouvernement Capital-Socialiste adoubé par François Hollande. Ainsi ont-ils beau jeu de s'indigner celles et ceux qui par leurs choix politiques entretiennent le système aboutissant à de telles aberrations. 


     Le fond du débat n'est pas tant "Un méga élevage industriel à Wintershouse ou pas ?" que "Des méga élevages industriels nulle part !". Mais bien sûr, si celui en projet à Wintershouse pouvait ne pas se réaliser, nous ne bouderions pas notre plaisir. Ainsi, les militants du Collectif PCF-FdG des Cantons d'Haguenau-Bischwiller-Brumath, réunis en assemblée de secteur la semaine dernière, après étude du dossier, condamnent cette entreprise tant au nom du respect du vivant qu'en référence à un projet de société intégrant la planification écologique. La FNSEA, la FDSEA et les JA ne doivent pas être les seuls syndicats ayant voix au chapitre dans le débat. La Coordination Rurale et la Confédération Paysanne doivent aussi être entendues car ces organisations ne manquent pas de professionnels ayant la maîtrise de l'agriculture et de l'élevage s'inscrivant dans une démarche de développement durable.


     A cette heure le Conseil Municipal de Wintershouse a voté majoritairement contre ce projet mais pas à l'unanimité et les travaux d'extension seraient en cours. Ce qui semble vouloir dire que rien n'est joué. Alors mobilisons nous ! 


Jn-Mc 


Rendez-vous sur la page Facebook Ferme des 1000 vaches Bas-Rhin en cliquant ici.

Source Illustration : Fegnies Ensemble - Feignies Pour Tous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire