UN NOUVEL ARTICLE ? SOYEZ AVERTIS PAR MAIL !

dimanche 3 mai 2015

Et le Goofy de la semaine est...



     ...der SPD-Spitzenkandidat Nils Schmid ! Cet Unsozialer Demokrat qui à l'image de nos capital-socialos d'ici affirme sans sourciller : "Jede Stimme für die Linke ist eine Stimme für einen Ministerpräsident der CDU."  Ce à quoi un militant antifa répond avec justesse sur les réseaux sociaux : "Jede Stimme den Linken ist ein Zeichen, das Ihr euren Regierungsauftrag nicht erfuellt habt, lieber Nils Schmidt...". En traduction : "Chaque voix pour die Linke est une voix pour un ministre-président Chrétien Démocrate." et "Chaque voix de die Linke est un signe que vous n'avez pas rempli votre mission au gouvernement cher Nils Schmid...". 

     Nous entendons le même discours en France et bien sûr juste de ce côté ci du Rhin ! C'est paraît-il à cause du Front de Gauche que dans le canton d'Haguenau la coalition PS-PRG-EELV n'est pas arrivée au second tour des départementales 2015, comme si 2,92% + 1,33% pouvaient permettre d'arriver à 12,5% des électeurs inscrits ! Et j'imagine que la montée de l'extrême-droite est aussi due à la seule fraction de la Gauche qui la combat réellement ! Mais ne perdons pas de vue que l'ennemi est avant tout la finance dont l'internationale des assassins en cols blancs n'a pas fini de sévir tant que nos gouvernants ne prendront pas des mesures radicales contre cette mafia et pour le peuple. L'extrême-droite est l'habituel supplétif de monde de la finance, ses électeurs ne l'ont pas encore compris. Quant à la gôche-stock-options il serait temps qu'elle arrête de se bercer d'illusions en pensant qu'elle pourra avec ses potes de droite-centre-droite instaurer tranquillement le tripartisme !


Jn-Mc



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire