UN NOUVEL ARTICLE ? SOYEZ AVERTIS PAR MAIL !

mardi 28 avril 2015

L'OETH... c'est quoi ça ?

         Créée il y a près d'un quart de siècle, l'OETH  reste un sigle inconnu de nombre de nos concitoyens. Pourtant, le sujet de la place des travailleurs handicapés laisse rarement indifférent dans les débats. Certains prétendent handicap et travail incompatibles, d'autres assurent qu'il n'y a aucune différence à faire entre travailleurs handicapés et non handicapés, d'autres encore pensent que les travailleurs handicapés doivent être privilégiés. Et tout cela pour des raisons allant de la bien- pensance paternaliste à la logique mortifère ultra-libérale. Mais qui connaît vraiment l'Obligation d'Emploi des Travailleurs Handicapés ?


         En 1991, a été conclu un accord entre employeurs (FEHAP, Croix Rouge Française et Syneas) et syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC et CGC) en vue de favoriser l'emploi de travailleurs handicapés, notamment dans le domaine de la santé privée à but non lucratif, mais aussi social et médico-social. Un secteur qui représente 14.500 établissements employant 447.000 salariés dont actuellement 18.950 travailleurs handicapés. 


         L'OETH intervient dans l'insertion, la professionnalisation, le maintient dans l'emploi et la prévention du handicap. Autant dire à tous les niveaux tant en amont qu'en aval. L'insertion est un accompagnement nécessaire à la prise de poste. Pour la professionnalisation 900.000 heures de formation sont prévues sur 5 ans c.a.d plus de 700 semaines de 35 heures par an.  En 2012, 52% des travailleurs handicapés avaient 50 ans et plus, d'où la nécessité d'oeuvrer au maintient dans l'emploi. Quant à la prévention, les Troubles Musculo Squelettiques et les Risques Psycho Sociaux sont au centre du dispositif.  Tout cela passe par la collecte de la contribution légale d'emploi de 6% de travailleurs handicapés (loi de 1987), la réalisation et le financement d'actions définies par l'accord, l'information et le conseil auprès des établissement et bien sûr l'évaluation des résultats obtenus.



         L'OETH peut être sollicitée par les salariés, les syndicats et les employeurs. Un parcours est bien sûr à respecter (voir ci-contre) pour instruire les dossiers dans les meilleurs conditions, mais contrairement à des organisations dont on ne citera pas les ici noms, le but de la procédure n'est pas d'éliminer les plus possible de candidatures ! Le taux d'emploi de travailleurs handicapés dans les secteurs cités plus haut est passé en 5 ans de 4,6% à 5,2%. L'OETH participe également à des actions régionales dont demain 29/04/2015 le Forum Handicap à SchiltigheimSi tout cela est on ne peut plus encourageant, il est néanmoins regrettable que la loi soit obligée d'intervenir pour obliger à l'emploi de travailleurs handicapés. Comme si ces derniers étaient d'abord une charge pour leurs employeurs, alors qu'ils apportent avant tout sur les lieux de travail une plus-value humaniste et non exclusivement humanitaire ! Notre société à orientation libéralo-consumériste a bien du mal à sortir des schémas de pensée linéaires et manichéistes. La difficulté d'insertion des travailleurs handicapés en témoigne éloquemment...

         


Jn-Mc




Sources Illustrations :
- blog antilla
- oeth.org modalites

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire