UN NOUVEL ARTICLE ? SOYEZ AVERTIS PAR MAIL !

dimanche 1 mars 2015

Haguenau, métro ou pas métro ?

          14 communes sur 256,46 km² pour 48.851 habitants selon l'Adira. 2 communes perdues (Kaltenhouse et Weibruch) suite au redécoupage soit près de 5.000 habitants. C'est ainsi que se présente le nouveau Canton d'Haguenau dont une très large majorité de la population vit en zone urbanisée. Si l'on associe Haguenau et Schweighouse-sur-Moder, toutes deux desservies par le réseau Ritmo, c'est plus de 80% de la population qui vit en ville.


          Dès lors, quelques questions se posent : 

- L'orientation générale de la réforme territoriale tant sarkozyste qu'hollandienne étant à la métropolisation, comment la partie va t'elle se jouer au niveau des cantons aux populations mixtes comme le notre où les non-urbains sont minoritaires ? 

- La CCRH étant diversement appréciée par les habitants des communes non-urbaines du canton, ces derniers resteront ils inertes quand ils vont s'entendre dire que la réduction des moyens alloués par l'État impose d'établir des priorités qu'il est facile d'imaginer ?

- Les projets seront-ils bâtis en fonction des besoins de tous les habitants du canton ou alors d'une certaine catégorie de population fortement géolocalisée ?

- Les financements se feront-ils en fonction de règles d'équité républicaines ou en fonction du degré d'allégeance des électeurs au pouvoir verrouillant les institutions grâce au cumul des mandats ?


          Il serait naïf de croire que ce qui se joue en grand au niveau départemental avec l'eurométropole strasbourgeoise restera sans incidences à un plus petit niveau sur les cantons ruraux abritant une sous-préfecture. La CCRH n'est en rien comparable à la CUS, ne serait-ce qu'en termes de transports publics. Ainsi est-il dès à présent nécessaire pour les habitants des zones non-urbanisées du canton d'Haguenau, d'interpeller les actuels et futurs élus au Conseil Départemental. Il ne s'agit pas de monter les gens de la campagne contre ceux de la ville, mais d'assurer aux communes rurales suffisamment de services pour qu'elles restent attractives et ne deviennent pas des cités dortoirs ou des réserves d'Indiens...  

Jn-Mc


Source Illustration :
- Adira 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire