UN NOUVEL ARTICLE ? SOYEZ AVERTIS PAR MAIL !

vendredi 9 janvier 2015

Mort aux polémiques de merde !


     A l'heure où l'unité nationale, que l'actuel et l'ex-président avaient appelé de leurs vœux, se déchire comme les feuilles d'un rouleau de papier essuie-tout en suivant les pointillés du paysage politique, il ne serait pas inutile de revenir à la pensée d'une des victimes de la tuerie du 07/01/2014. Nicolas Sarkozy façon Kaa le serpent du Livre de la Jungle, joue la partition "Le Pen compatible avec la république " espérant peut-être obtenir le même résultat que Le Joueur de Flûte de Hamelin. François Hollande est on ne peut plus gêné par sa gauche qui, en l'occurrence lui rend bien plus service que lors du vote de l'ANI2013 et autres lois qui feraient hurler Jaurès
 
     Dans unité nationale il y a une connotation nationaliste ne renvoyant pas qu'au parti d'extrême-droite se prétendant depuis les Européennes 2014 premier de France. Autant est-il honorable d'aimer notre pays, natal ou d'adoption, autant est-il méprisable de céder à la tentation de l'isolationnisme et de la suprématie. Ce refus du chauvinisme nauséabond fait partie intégrante de la pensée de Charb et dans un texte satirique à prendre forcément avec le recul nécessaire, précisons-le, il épinglait tous les fétichistes nationalistes.        
 
 
 
     S'il est évident que les formations politiques nationalistes et régionalistes n'ont pas leur place en tant que telles dans les Marches Républicaines du 11 Janvier 2015, ces manifestations doivent rassembler uniquement les citoyens, sans tambours ni trompettes, sans croix ni bannières. L'ensemble des citoyens du Pays des Lumières doit s'opposer à la récupération et à l'instrumentalisation de l'assassinat de douze de nos concitoyens. L'obscurantisme n'a ni couleur politique, ni confession religieuse, ni orientation philosophique, c'est avant tout un choix personnel conduisant au nivellement par le bas en libérant les pires instincts. La dignité serait que le 11 Janvier 2015, dans la rue se retrouvent des citoyens mettant dans leurs poches leurs appartenances à quoi que ce soit et que durant une journée, refusant de jouer le jeu de la médiatisation, tout le monde ferme sa gueule !
 
Jn-Mc 



Sources Illustrations :
- franceinter. fr
- Petit traité d'intolérance pg 55

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire